FC - Pays de Mareuil : site officiel du club de foot de MAREUIL - footeo

Retour sur la phase des matchs aller du club de Mareuil ( R4 )

25 janvier 2017 - 15:29

 

 

mardi 24 janvier 2017

Article rédiger par Sylvain Desgroppes   site: passions-sports-24.blogspot.com

 

L'équipe de Mareuil version 2016-2017.
© Joël Beaudou.

« Être deuxième à l'issue de la phase aller est une surprise pour nous, mais le discours ne changera pas, l'objectif est d'obtenir le maintien en R4, on est en apprentissage », annonce d'entrée Christophe Eustache. Un discours pour le moins prudent du coach de Mareuil, mais qui démontre l'état d'esprit dans lequel se trouve actuellement le club.

Promu pour la première fois en ligue, Mareuil vit une saison intense. Après un départ idéal et deux victoires, une série de trois défaites aurait pu inquiéter. Mais sur les six matchs qui ont suivi depuis pour en arriver à la clôture de la phase aller, les mareuillais ont signé quatre victoires, pour une seule défaite et un nul ce weekend.

Pour le coach, il n'y a pas beaucoup de regrets sur ces six premiers mois. « Le seul regret serait sur la coupe de Dordogne, où l'on se fait sortir à Thiviers dans un match où il me manquait deux joueurs importants et où l'on finit à neuf », explique Christophe Eustache, qui estime à côté « ne rien regretter sur les matchs de championnat disputé ».

Son équipe, quatrième avant ce dernier match aller, se déplaçait au Pays du Dropt, son plus proche poursuivant, avec une certaine crainte ce weekend. « On se méfiait beaucoup de cette équipe qui restait sur quatre victoires de rang dont deux contre le leader Ambarès et Facture, de très bonnes équipes de la poule. Les joueurs étaient prévenus que le match serait difficile », précise le coach.

 

« Un hold-up »

La première mi-temps ne peut que confirmer cette analyse. Les périgordins sont dominés dans tous les compartiments du jeu par de solides joueurs locaux, plus efficaces dans l'impact et les duels, et qui obligent Mareuil à défendre. Ce que les joueurs de Christophe Eustache n'aiment pas faire, eux qui sont plus à l'aise lorsqu'ils maîtrisent la possession.

« On n'a pas joué notre football. Les consignes étaient de rester en place et de bien défendre mais on a été débordé de partout. Il faut remercier notre gardien Jonathan Aubert qui a été énorme », avoue le coach mareuillais. Son équipe ne va pas mieux en deuxième période, et voit les locaux ouvrir logiquement la marque en contre (59e).

Malgré deux montants touchés par les lot-et-garonnais (un par mi-temps), le score reste cependant de 1-0, et Mareuil est toujours en vie dans ce match compliqué. « On a commencé à un peu mieux se situer, et poser le ballon par moments, et on a fait rentrer Thibault Paulhiac, qui est un peu notre joker en ce moment », détaille Christophe Eustache.

En toute fin de rencontre, le coaching est payant. Sur le côté droit, Cédric Bouyer déborde et centre pour Thibault Paulhiac, dont la reprise de volée trompe le portier local (89e). Dans les dernières minutes, Mareuil, enfin réveillé, parvient même à faire douter le Pays du Dropt, même si le score ne bougera plus.

Avec beaucoup d'humilité et d'honnêteté, Christophe Eustache le reconnaît, « ce nul est un hold-up ». Le point pris permet en tous cas à son équipe de se retrouver deuxième à l'issue de la phase aller, dans l'attente du match en retard de Thiviers, qui reprendraitRetour sur un weekend de ligue

Tout juste promu en R4, niveau historique pour le club, Mareuil termine la phase aller sur le podium de sa poule mais reste prudent pour la suite.

sa place en cas de match nul au minimum.

Quand à la deuxième partie de saison, là-encore, c'est avec beaucoup de prudence que Christophe Eustache l'aborde. « On est très content d'être là, mais la phase retour sera difficile. Il va falloir rester humble, ne pas s'enflammer. Il ne faut pas rêver, on n'a pas ce qu'il faut pour monter », conclut-il.

 

 

Commentaires